x
français english

Les implants dentaires



dentabsenteimplant


L'implant dentaire a pour fonction de remplacer une racine manquante. La racine naturelle est ancrée dans l'os de la mâchoire et sert de fondation à la dent naturelle. L'implant est une racine artificielle qui s'intègre également dans l'os et qui servira de fondation à une prothèse fixe ou mobile.



Conditions:

La solution implantaire requiert certaines conditions :
• La compatibilité de votre état de santé général (contre-indications majeures : grands fumeurs, diabète non-équilibré...).
• La présence suffisante d'os pour soutenir l'implant.

3 étapes

1- Mise en place de l'implant
Si votre volume osseux est suffisant, on prépare dans votre mâchoire la zone dans laquelle sera mis l'implant.
L'anesthésie sera locale ou totale selon les conseils d'un médecin anesthésiste.
2- Phase de cicatrisation
Votre praticien détermine le temps de cicatrisation (3 à 6 mois, ou davantage, si votre état général ou local le nécessite).
3- Phase Prothétique
Une fois l'implant ostéointégré, il nous servira d'appui pour poser une prothèse qui aura alors les mêmes fonctions qu'une dent naturelle

La greffe

Dans certains cas, il est possible de greffer de l'os manquant soit en le prélevant sur votre propre mâchoire ou en utilisant des Biomatériaux (Bio-Oss® ou Bio-Gide®). Il s'agit d'une intervention délicate que seuls quelques spécialistes pratiquent avec sûreté. Nos cabinets dentaires à Lille (59000) et/ou Neufchatel-Hardelot (62152 ) sont équipées pour de telles interventions : soulevé de sinus, greffe de symphise, greffe de ramus.

LES PRECAUTIONS INDISPENSABLES:

Pour vous garantir une sécurité sanitaire optimale pour la réalisation des actes d'implantologie orale, le Cabinet Dentaire Global suit les conditions determinées par LA HAUTE AUTORITé DE SANTé (HAS)

Témoignage

Dr P. Regnault, chirurgien-dentiste à Lille (59000) et Neufchatel-Hardelot (62152)
"Nous privilégions l'implantation immédiate dès que c'est possible. Il faut rappeler que les implants sont " fonctionnels ". Ce ne sont pas des outils " esthétiques ". Le patient qui arrive chez un implantologiste est au bout des possibilités que lui offre la prothèse traditionnelle. Les racines sont tellement abîmées ou fragilisées qu'il faut extraire... Suite à une extraction, l'os se résorbe. Bien sûr, cette dégradation dépend de la masse osseuse : est-elle dure et volumineuse, ou molle et fine ? Mais quelle que soit la qualité de l'os, le temps joue contre le patient. Il est donc préférable de ne pas trop attendre avant d'implanter.
Dans nos cabinets dentaires à Lille (59000) et/ou Neufchatel-Hardelot (62152), nous pratiquons de plus en plus d'implantation immédiate Biohorizon® , c'est-à-dire la pose d'un implant immédiatement après extraction, dans 40 % des cas environ. L'intervention est préparée en amont : avec un Scan 3D, nous levons les doutes sur une éventuelle infection qui empêcherait une implantation immédiate, puis nous auscultons l'état de l'os autour de la dent à extraire, pour connaître son épaisseur et sa densité, et savoir où nous pouvons ancrer l'implant. Chaque implant a besoin d'une " stabilité primaire ", c'est-à-dire d'une masse osseuse : y en a-t-il à côté de la dent, en deçà ? Si besoin, nous fabriquons des " gouttières " qui vont guider la pose des implants. Donc dans une même séance, pour une reconstruction étendue par exemple, nous pouvons extraire toutes les dents nécessaires sur une arcade, positionner très précisément – grâce au guide – les 4 ou 6 implants dont nous avons besoin, et visser le bridge provisoire. L'opération ne dure pas plus d'une heure et demie – le temps optimal de confort sous anesthésie locale -, le patient ressort et peut passer à table ! Pour les " dents du sourire " (dents antérieures) c'est à peu près 80 % d'implantation immédiate. En particulier parce que le patient est réellement gêné socialement s'il lui manque une ou plusieurs dents...
Si la dent est isolée, il faudra que le patient ne s'en serve pas pendant 6 mois. Cela peut sembler long, mais souvent la dent extraite est de tellement mauvaise qualité que le patient a déjà pris l'habitude de ne plus croquer avec ! Pour les implants multiples, les reconstructions étendues, disons par exemple de canine à canine, la mise en place d'implants selon des axes de forces pyramidaux dans l'os, tenus entre eux par un bridge provisoire, permet une utilisation immédiate.
La mise en place du bridge définitif sera effectuée plus tard par le praticien qui suit le patient, et si celui-ci assiste à l'opération il peut prendre en charge le vissage du bridge provisoire sur place le jour de la pose des implants.
Suite à une intervention chirurgicale, il est conseillé de suivre quelques règles simples pour favoriser la cicatrisation et éliminer les douleurs ou complications postopératoires."